Blog logiciel CAO


Les postes de travail distants changent la donne

par In the Press

Je ne pense pas me tromper beaucoup si je dis que presque tout le monde utilise une ou plusieurs applications distantes en cet instant précis. Et dans la plupart des entreprises, grandes ou petites, l’installation serveur donne accès aux workflows sûrs et sécurisés en cours d’exécution dans le centre de données.

Mais cela n’a pas toujours été vrai pour l’ingénierie, la conception et d’autres domaines utilisant de nombreuses représentations graphiques. Les performances n’étaient pas satisfaisantes et l’expérience utilisateur était mauvaise.

PTC a changé cela avec la certification de la première solution de poste de travail graphique distant pour les clients Creo.

Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur PTC et les postes de travail distants :

De nouveaux horizons grâce aux postes de travail distants et virtuels Bien qu’utilisés depuis des années, les serveurs et la virtualisation des ressources informatiques ne sont devenus utiles que depuis un an pour les professionnels de la conception et leurs ressources de postes de travail. Jusqu’à présent, les clients Creo avaient le choix entre un poste de travail de bureau ou un puissant poste de travail mobile.

Pour les clients CAO, le poste de travail distant ou virtuel n’était pas satisfaisant en termes de performances 3D. Les solutions n’offraient pas le même niveau d’expérience utilisateur sur un poste de travail distant et un poste de travail de bureau. En juin 2013, PTC a présenté la première configuration certifiée de poste de travail distant pour le logiciel Creo.

Cette technologie offre un accès direct à toute la puissance du poste de travail distant. Qu’ils travaillent sur un poste de travail distant ou local, les clients Creo bénéficient désormais de la même expérience utilisateur.

Les ingénieurs et les responsables informatiques constatent de nombreux avantages. Si le poste de travail distant exécutant Creo fonctionne avec des serveurs Windchill, les performances interactives des deux programmes s’en trouvent accrues. Les données du client sont mieux protégées, car les données de conception restent protégées dans le centre de données, ce qui n’est pas le cas avec un poste de travail de bureau et plus particulièrement avec un poste mobile.

En outre, les ressources de l’entreprise sont mieux utilisées. La concentration des ressources informatiques réduit les coûts de maintenance et de sauvegarde, par rapport à des postes de travail répartis sur le site. Les postes de travail virtuels et distants sont mieux utilisés car chacun peut servir à plusieurs ingénieurs sur plusieurs sites.

Enfin, l’amélioration des processus de travail entraîne une amélioration de la productivité. Avec un poste de travail distant, le concepteur peut accéder à son système de travail de n’importe où. Que vous vous rendiez sur un autre site, que vous travailliez sur site avec un client ou dans une salle de réunion ou à votre domicile, une configuration de poste de travail distant et virtuel exécutant Creo donne la possibilité d’adapter et d’améliorer les processus de travail qui peuvent aider les concepteurs à devenir plus efficaces et plus productifs.

Les ingénieurs disposent également d’un choix de périphériques client. Une session de poste de travail distant peut être exécutée à partir d’un client léger, d’un ordinateur de bureau distant, d’un notebook ou d’un appareil portable comme une tablette et un smartphone. Chaque périphérique présente ses avantages, en fonction de la tâche à accomplir, ce qui permet une plus grande souplesse d’adaptation des processus de travail.

Les possibilités offertes par les postes de travail distants permettent aux clients PTC de gagner en efficacité et de réaliser des économies. Mieux encore, ces derniers peuvent adapter leurs processus et, éventuellement, transformer leur résultat d’exploitation.

Comment ça marche ? En quoi le modèle serveur-client, disponible depuis des années, est-il différent de la configuration de poste de travail distant certifiée par PTC ? La grande différence se situe dans l’accès direct au matériel graphique.

Pour obtenir une performance graphique satisfaisante, les entreprises de virtualisation comme Citrix doivent ouvrir une voie au processeur graphique sur leur plateforme. La session de poste de travail virtuel a un accès complet, direct et exclusif aux éléments graphiques, grâce à la technologie Graphics-Pass-through. L’utilisateur du poste de travail distant bénéficie de performances graphiques optimales sur le périphérique distant et connaît pour seules limites la compression et la transmission vers le périphérique distant, puis la décompression de la sortie graphique.

L’efficacité de la compression et de la décompression est un autre facteur déterminant pour une bonne expérience utilisateur. Différents moyens permettent de gérer cet aspect. La solution graphique AMD pour poste de travail distant utilise la technologie Teradici pour la compression et la décompression. Citrix a mis en œuvre des techniques de décompression efficaces pour les périphériques mobiles comme les tablettes et les smartphones. NVIDIA utilise une solution basée sur un GPU (processeur graphique).

Avec le système Graphics-Pass-through, un GPU est dédié à une session virtuelle. En décembre 2013, NVIDIA et Citrix ont présenté une solution permettant le partage d’un GPU par un maximum de huit sessions virtuelles. Une seule ressource partagée peut donc être utilisée par plusieurs utilisateurs.

Les technologies de poste de travail distant et virtuel permettent non seulement de réaliser des économies et de mieux utiliser les ressources, mais aussi d’augmenter la productivité grâce à une amélioration des processus de travail rendue possible par une infrastructure mise à jour de poste de travail distant. Les entreprises qui innovent et adoptent les nouvelles technologies peuvent transformer leurs processus et leur résultat d’exploitation.



Écrire un commentaire

Partage tes pensées