Blog logiciel CAO


Vectus aide les voyageurs à effectuer le dernier kilomètre avec PTC

par Geoff Hedges

Vous habitez à côté de l’aéroport ou de la gare ? C’est rarement le cas. Lorsque nous rentrons de voyage ou du travail à la maison, nous sommes confrontés à ce que les spécialistes du transport appellent le « dernier kilomètre ». Nous abandonnons un moyen de transport propre, moderne et pratique pour nous retrouver en voiture dans les bouchons, héler un taxi, grimper dans un bus… ou deux… pour rentrer à la maison.

Vectus a une meilleure idée : le transport personnel rapide (PRT, Personal Rapid Transport). Bien que le son de son moteur fasse penser à celui d’une automobile, il s’agit en fait d’une voiture électrique de petite capacité (environ six personnes) sur rail. Le PRT ne nécessite pas de conducteur. Pas besoin non plus de le garer au garage pour la nuit ou de payer une assurance auto. C’est un type de transport public, avec un petit côté privé.



Contrairement à un train d’aéroport ou à d’autres véhicules automatisés, le PRT peut emprunter de nombreux itinéraires. Il peut changer de direction et de vitesse sur un système côtoyant des dizaines d’autres voitures, chacune circulant sur sa propre voie unique.

Tout cela vous semble sorti d’un rêve futuriste ? Vous avez partiellement raison. Ces voitures ont parcouru les allées de Disneyland (et en sont sorties pour la plupart). Les PRT Vectus sont en cours d’installation à Suncheon, en Corée du Sud.

Le système installé à Suncheon se composera de 40 voitures sur 5 km de voie surélevée. Comme expliqué sur le site Web de l’entreprise, il servira essentiellement au « transit des visiteurs entre un parc-relais situé au sud du pays et une zone humide et de réserve ornithologique à la réputation mondiale, située dans la baie de Suncheon ».

Pour créer le nouveau PRT, Vectus travaille avec un partenaire de conception pour les arrêts, le profil des voies et les véhicules. Vectus développe ensuite en interne tous les systèmes mécaniques et techniques à Uppsala et Göteborg, en Suède. L’entreprise reçoit aussi de l’aide d’un bureau de conception de transport situé en Angleterre.

Avec plusieurs sites d’ingénierie et la pression du projet Suncheon, Vectus a logiquement réfléchi à la manière d’améliorer la gestion des données multi-CAO, la gestion des documents et la collaboration entre les départements et les fournisseurs.

« Il est très important pour nous de pouvoir travailler efficacement sur plusieurs sites éparpillés dans le monde », déclare Svante Lennartsson, vice-président, ingénierie.

C’est ainsi que l’entreprise s’est adressée à Cascade Computing, un revendeur agréé PTC. Cascade a aidé Vectus à implémenter PTC Windchill PDMLink et PTC Creo, deux solutions parfaitement interopérationnelles, pour le développement de produits.


Avec PTC Windchill PDMLink, les ingénieurs et partenaires de Vectus peuvent tous accéder à un référentiel de données central, unique et fiable pour leur travail de conception, quel que soit leur fuseau horaire. Les équipes dispersées gèrent facilement les processus critiques comme la gestion des modifications ou des configurations et la conception détaillée. Désormais toute l’équipe étendue peut communiquer et collaborer facilement au développement de produits.

L’équipe Vectus utilise le logiciel de conception de produits PTC Creo. Il s’agit du jeu d’outils de conception de produits en 3D le plus robuste et le plus évolutif disponible sur le marché. Sa puissance, sa souplesse et sa vitesse permettent d’accélérer tout le processus de développement de produits.

Cascade Computing affirme que le nouveau logiciel répond bien aux besoins de Vectus. Bien que les équipes de projet soient réparties entre plusieurs sites et pays, PTC Windchill PDMLink et PTC Creo permettent aux ingénieurs de collaborer efficacement et de réduire le temps consacré au développement de produits. Vous pouvez voir les résultats dans cette vidéo relative au projet Suncheon :



Écrire un commentaire

Partage tes pensées