Étude de cas CNB Yachts

Conception du CNB 76, un yacht de luxe digne du 21e siècle

ClarisLes idées constituent la ressource essentielle de votre équipe. Transformer ces idées en véritables produits est ce qui permet à votre entreprise de se démarquer. Et c'est là que Creo entre en jeu. Creo, en tant que suite de logiciels de conception la plus évolutive et la plus conviviale au monde, permet d'optimiser tous les aspects de votre processus de conception. Ou comment combiner créativité et productivité, travail d'équipe et efficacité.

Nicolas Claris a consacré plus de 30 années à bord ou à proximité des bateaux. Endossant tour à tour la casquette du skipper, du concepteur et du responsable de chantier de construction, il est cependant plus connu pour ses talents de photographe de yachts. Parmi ses multiples prix figurent des clichés pour des dizaines de clients internationaux, chacun recherchant LA photo qui mettra suffisamment en valeur son bateau pour faire la couverture d'un magazine.

« À travers mon objectif, j'essaie de partager ce qui me frappe le plus dans un navire à la conception remarquable », déclare Nicolas Claris. « Son élégance, son équilibre, sa symétrie… »

Depuis longtemps, Nicolas Claris photographie les yachts CNB qui sont fabriqués à Bordeaux. Ces bateaux figurent d'ailleurs parmi les plus splendides qu'il ait jamais vus.

Ce n'est pas nous qui le contredirons. D'ailleurs, nous sommes fiers de dire que CNB utilise Creo pour concevoir ces navires si inspirants.

La mission

La mission de CNB est de concevoir et fabriquer des bateaux rapides, élégants, confortables, sûrs et en état de naviguer. L'entreprise maîtrise, depuis plus de 25 ans, la fabrication de yachts, de superyachts, de catamarans et de navires destinés au transport de passagers, depuis la conception à la mise à l'eau.

Son dernier modèle, le CNB 76, est le plus grand yacht jamais construit par l'entreprise. Ce 76 pieds peut embarquer en toute sérénité un équipage et des invités sur les sept mers, dans un luxe total et personnalisé.

CréativitéYacht

« Construit à partir de matériaux composites, le CNB 76 affiche une coque aux formes parfaitement fluides et une conception globale digne du 21e siècle », explique Sébastien Lucas, ingénieur en chef travaillant sur le projet.

Le yacht est entièrement conçu en 3D, permettant ainsi d'obtenir une précision sans précédent. Par exemple, sa masse est optimisée et gérée au kilogramme près, même pour les éléments pesant plusieurs tonnes. Les pièces de plus de 25 mètres sont assemblées selon un degré de précision de l'ordre du millimètre.

L'entreprise bichonne également l'intérieur du yacht. « Le toit, entièrement vitré, offre une vue panoramique », précise Sébastien Lucas. « Les hublots rectangulaires laissent pénétrer la lumière, créant ainsi un environnement ouvert, harmonieux et confortable ».

Travail d'équipe

Les différents concepteurs, ingénieurs et personnels qualifiés travaillant sur le nouveau yacht s'appuient sur diverses applications Creo. Sébastien Lucas explique : « Avec Creo, l'équipe travaille en même temps sur les différents aspects du yacht : l'intérieur, l'électricité et la plomberie, la coque massive de 25 m de long et les moules, la documentation technique, les instructions de fabrication et les supports marketing ».

« Grâce aux schémas et à Creo, je peux explorer tout un éventail de solutions pour les systèmes, directement à partir de la représentation 3D détaillée du yacht », ajoute Dorian Brennan, responsable du câblage et de la tuyauterie. « La créativité n'a pas de limites, ce qui facilite la mise en pratique des idées. »

EfficacitéDeux bateaux

Creo permet à l'équipe CNB d'exécuter très tôt la plupart des tâches de conception et offre la garantie que toutes les données de conception seront toujours à jour. De son côté, le client peut approuver le projet et s'engager très vite. Tandis que l'équipe d'ingénierie s'assure que le yacht respecte le budget alloué, l'équipe de fabrication bénéficie de données exactes et de qualité pour se mettre au travail. Résultat : les temps de cycle et les coûts sont réduits.

En cours de développement, le client peut facilement donner son avis. « Nous étudions alors des conceptions alternatives avant de nous réorienter vers la meilleure », explique Sébastien Lucas, Facilement lisibles par les clients, mais aussi les skippers et les sous-traitants, les conceptions 3D évitent de se rendre sur le chantier chaque fois qu'une modification est nécessaire. La maquette numérique représente bien mieux le bateau qu'une photo, car même les pièces cachées sont visibles. « Nous sommes sûrs à 100 % de construire le bateau que le client souhaite. »

Et lorsqu'on sait qu'aucun prototype physique n'est utilisé pour construire un nouveau modèle de yacht ou de superyacht, on comprend mieux l'importance de la maquette numérique.

Dépassant très largement les barrières de l'ingénierie, la maquette numérique se met au service de l'entreprise, dans son ensemble.

Productivité

Image de bateau à l'ordinateurCreo n'a été adopté que très récemment. Selon Dorian Brennan, la transition s'est déroulée sans problème et le nouveau logiciel a grandement facilité la conception, qui se veut désormais plus unifiée.

« La productivité a grimpé en flèche », explique-t-il. « Creo nous fait gagner beaucoup de temps dans nos tâches quotidiennes. »

Combiné à un système de gestion du cycle de vie des produits (PLM), Creo affiche des performances encore plus poussées. Par exemple, 12 000 heures de travail ont été nécessaires pour développer la première génération de CNB 77, un modèle précédent. Grâce à la réutilisation des données 3D, les dernières générations ont fait surface en seulement 4 300 à 5 200 heures.

La solution de PLM Windchill facilite la collaboration entre les autres départements, comme les achats, l'approvisionnement et la production. Les outils de PLM et de CAO, utilisés conjointement, ont permis à CNB de réorganiser et de restructurer ses processus.

Auparavant, 40 % de l'activité du département Ingénierie était consacrée à la restructuration de la maquette numérique en vue de la maintenir à jour d'un point de vue commercial. Autant d'efforts désormais inutiles. En outre, les fonctions d'aperçu de fichier accélèrent le travail et le partage à partir d'un modèle.

Enfin, et ce n'est pas le moindre des avantages, la fonctionnalité multi-CAO de Creo est devenue cruciale pour CNB. De fait, cette filiale du Groupe Bénéteau travaille désormais de manière transparente avec des fichiers CAO issus de différents logiciels.

Les résultats

Se heurtant à une concurrence féroce à l'échelle mondiale, tant sur les prix que sur l'esthétique, CNB fabrique dorénavant plus de navires, en un temps record. « La combinaison Creo/Windchill constitue sans aucun doute la meilleure plateforme de développement de produits du marché », affirme Paul Rampini, Directeur industriel chez CNB.

Ayant supervisé la conception et le développement du nouveau yacht, Paul Rampini constate que les solutions PTC ont révolutionné le fonctionnement de l'entreprise. « Nous avons connu une croissance rapide ces 10 dernières années et les solutions PTC y sont pour quelque chose. Désormais, nous concevons des yachts qui remportent des prix, tout en continuant de les enrichir d'innovations majeures. » Il a d'ailleurs quelques chiffres à l'appui :

  • Le CNB 76 a vu le jour en seulement 24 mois, depuis l'idée initiale à la mise en production.
  • Le cycle de développement du CNB 76 a été raccourci de six mois quasiment par rapport au précédent modèle CNB 77.

Mais revenons à notre photographe. En tant qu'ancien constructeur, Nicolas Claris sait ce que représente une meilleure productivité et une efficacité améliorée. Pour autant, selon lui, c'est l'esthétique d'un bateau qui fait toute la différence. Et c'est précisément sur ce terrain que le yacht CNB prend le large par rapport aux autres.

« J'ai rarement vu de yacht aussi beau et élégant que le CNB 76. »

Découvrez l'entreprise CNB et son tout dernier yacht. Apprenez-en davantage sur Nicolas Claris et découvrez comment donner vie à d'excellents produits avec Creo.