Étude de cas Lawrence Livermore

Le Lawrence Livermore National Laboratory utilise PTC Mathcad pour améliorer la précision et l'efficacité du NIF et d'autres programmes

Logo Lawrence LivermoreLe NIF (National Ignition Facility), implanté au sein du Lawrence Livermore National Laboratory, est le plus grand et le plus puissant laser du monde. Les lasers géants du NIF comptent pas loin de 40 000 optiques qui servent à guider, réfléchir, amplifier et center les 192 faisceaux laser sur une cible renfermant un mélange servant de combustible de fusion, de la taille d'une gomme à effacer.

Initiatives

  • Optimiser les mises à jour du manuel de référence technique où se trouvent notamment les procédures de calcul
  • Prendre en charge les notes de sécurité de tous les composants et de l'équipement de façon à pouvoir les vérifier et les réutiliser facilement
  • Créer une bibliothèque renfermant les propriétés des matériaux et boulons
  • Effectuer des conversions précises, que ce soit en unités SI ou en unités de mesure anglo-saxonnes

Solution

  • PTC Mathcad a été sélectionné pour créer avec précision les notes de sécurité et les pages du manuel de référence, très chargées en calculs.
  • En utilisant la fonction de référence de PTC Mathcad, les utilisateurs peuvent créer un document au contenu réutilisable (fonctions, propriétés des matériaux, valeurs critiques, etc.), accessible depuis d'autres documents.
  • Il est possible d'utiliser n'importe quel type d'unités et de mêler des unités différentes dans un même document PTC Mathcad, ce qui évite ainsi les conversions à la main.

Résultats

  • Avec PTC Mathcad, les ingénieurs résolvent les problèmes courants environ trois fois plus rapidement en s'appuyant sur des modèles types prétestés. Cela leur évite ensuite d'avoir à effectuer des calculs manuels ou sur une feuille de calcul.
  • Parce qu'ils n'ont pas à consulter les données de différentes sources mais qu'ils peuvent récupérer les propriétés dans des fichiers de référence PTC Mathcad, les ingénieurs travaillent 10 à 20 % plus vite.
  • Le calcul des unités est entièrement automatisé, ce qui réduit les erreurs.