Gestion des exigences

Gestion de la complexité de la conception de systèmes : 3 conseils pour gagner du temps

89 % des exigences de fonction définies en début de projet sont présentes dans le produit fini

AberdeenMalgré leur généralisation dans tous les secteurs d'activité, les logiciels embarqués restent encore aujourd'hui mal maîtrisés par la plupart des entreprises. Même les entreprises disposant d'une certaine expérience en la matière rencontrent d'énormes difficultés pour intégrer ces logiciels embarqués dans leurs produits. Afin de tirer parti des opportunités liées à ces logiciels, les entreprises doivent améliorer leurs pratiques en ingénierie des systèmes pour intégrer véritablement des composants mécaniques, électroniques et logiciels.

Selon cette étude, les performances des entreprises les plus performantes montrent le chemin parcouru par ces leaders pour gérer la complexité de la conception de systèmes. Leur approche intègre les fonctionnalités suivantes :

  • Gestion des modifications
  • Gestion des exigences
  • Traçabilité des exigences

Le manque de traçabilité rend la gestion des exigences plus difficile. Pour une traçabilité efficace, les exigences doivent être liées les unes aux autres, de sorte que les dépendances soient reconnues et l'impact des modifications identifié. Seul 1 % des entreprises ayant répondu à cette enquête estime que la traçabilité des exigences n'a aucun impact. Autrement dit, pour une grande majorité, il s'agit d'un élément important de la gestion des exigences.

La gestion de la complexité des systèmes commence par une définition et une gestion adéquates des exigences. Une bonne gestion des exigences implique de connaître les besoins des clients et du marché. Remplissez le formulaire pour télécharger l'étude d'Aberdeen et découvrez comment adapter les processus de gestion des modifications dans les disciplines d'ingénierie.

Ce rapport est disponible en anglais.